Rechercher

Le bien être au travail, pourquoi est-ce important ?

Vous en avez entendu parler partout, depuis des mois, des années, et pourtant, c'est un sujet au cœur de l'actualité et qui doit être au cœur des préoccupations quotidiennes au sein des entreprises, petites ou grandes.

1. Le bien être au travail ce n'est pas simplement la réduction des risques psycho-sociaux.

J'entends souvent dire que le bien être au travail c'est renommer le terme de "réduction des risques psycho-sociaux". C'est faux ! Réduire les risques psycho-sociaux, c'est trouver les meilleures solutions pour permettre aux salariés d'être en bonne condition pour faire leur travail. Ces risques ce sont le stress, le harcèlement, la surcharge de travail, les conflits, ... Réduire les risques et surtout les prévenir, c'est éviter qu'un salarié soit en état de mal-être ou de souffrance.

La différence avec le bien être au travail ? Le bien-être au travail, c'est donner envie au salarié de bien faire son travail. Et c'est la toute la différence ! On peut avoir réduit les risques psycho-sociaux de son entreprise sans pour autant avoir réussi à mener une démarche de qualité de vie au travail.


2. Comment améliorer le bien-être des salariés ?

Plusieurs facteurs peuvent avoir un impact sur la qualité de vie au travail. Avant le salaire, un des facteurs les plus souvent cités par les salariés est l’intérêt porté au travail. Les salariés cherchent à donner un sens à leur travail et à s’épanouir professionnellement grâce à des missions stimulantes.

Le sentiment d’appartenance à une entreprise ou une organisation est également primordial. Pour se sentir épanouis au travail, les salariés ont besoin de savoir qu’ils sont utiles à leur entreprise, qu’ils apportent leur pierre à l’édifice. Le besoin de reconnaissance est essentiel pour encourager les salariés : il passe par le salaire, particulièrement important pour nombre d'entre eux, mais également par des encouragements verbaux.

Des relations de travail apaisées sont également le gage d’une qualité de vie au travail. Chaque salarié doit pouvoir bénéficier d’une certaine autonomie tout en étant susceptible de s’appuyer sur sa hiérarchie. Un cadre de travail bien défini, des valeurs propres à l’entreprise et des managers responsables sont le gage d’un mieux-vivre au travail. Entretenir de bonnes relations avec ses collègues est également important. Pouvoir discuter autour d’un café et échanger de manière informelle font partie de l’esprit de convivialité d’une équipe.

Enfin, l’environnement de travail est essentiel. Un espace de travail aéré et confortable, un éclairage adapté et une bonne ventilation sont autant de facteurs qui permettent de lutter contre le stress au travail et d’améliorer la santé des travailleurs.

D’autres facteurs peuvent avoir une influence sur la qualité de vie au travail tels que l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée, le temps de transport, les perspectives d’évolution et la sécurité de l’emploi.


3. Pourquoi est-ce important ?

Le succès d’une entreprise est intimement lié à la satisfaction professionnelle de ses salariés. Un environnement professionnel où les salariés se sentent valorisés, protégés, impliqués et écoutés, est propice au bien-être. Afin de leur permettre de réaliser leur potentiel et d'évoluer, un employeur se doit de créer ce type d'environnement au sein de l’entreprise.

Nous passons tous une grande partie de notre vie sur notre lieu de travail. Il est donc important que ce soit un environnement plaisant, aussi bien pour les employeurs que pour leurs employés. Bien évidemment, un environnement plaisant ne veut pas dire festif. Cela implique simplement de prendre les mesures nécessaires pour garantir la santé et le bien-être du personnel afin de créer un lieu de travail plus agréable et plus sain.



Sources : TopFormation & RHinfo